Bienvenue sur le site de marion Lorblanchet

13/07/2010

XTERRA France

posté à 06h51

1ère victoire sur le circuit européen de Xterra.

Euh … par où commencer ?

Tellement d’images, d’émotions, de joie se mélangent !

 

L’organisation (bravo et merci pour tout) voulait frapper un grand coup pour cette 3ème étape de l’European Tour de Xterra en nous concoctant des parcours très exigeants et des «à côtés» de luxe. 

 

 

Une folle ambiance au départ natation, 2 boucles de 17kms à VTT avec un total de 1460m de dénivélé+, et 2 boucles à pied de 5,3kms alternant montées, escalade de talus dans les pierres et racines et descentes techniques.

Ajouter à cela un peu de canicule, et c’est parti pour une course de guerrier, où la gestion de l’effort, l’alimentation et l’hydratation auront toute leur importance !

 

 

En l’état actuel des choses, ma stratégie en XTerra n’est pas très compliquée …

Creuser en natation sur les favorites, essayer de résister au maxi en VTT (car elles roulent vraiment fort, et c’est en partie à VTT qu’une grande partie se joue), puis courir le plus vite possible malgré des jambes défoncées (là c’est un travail de résistance pour tout le monde !).

 

 

En natation j’ai beau relancer, impossible de me défaire de Sybille Matter (Sui).

Nous nous élançons donc ensemble à VTT.

Me sentant à l’aise sur ce parcours je décide de lui fausser compagnie rapidement.

Fin du 1er tour une 1ère fusée me revient dessus : Carina Wasle (Aut) est en train de faire un sacré numéro !

Milieu du 2nd tour, 2ème fusée : Renata Bucher (Sui).

Impossible de suivre le rythme.

J’essaie de ne pas me paniquer (car sinon je fais du grand n’importe quoi techniquement) et reste bien concentrée.

 

L’écart à l’arrivée au parc n’est finalement pas trop important : 1’10’’ sur Renata et 2’50’’ sur Carina (là ça commence à faire beaucoup !).

Au vu de la difficulté physique et technique du parcours à pied je tente le tout pour le tout.

Depuis toute petite, mon père m’a toujours dit qu’«Il y a pire que de ne pas avoir réussi, c’est de ne pas avoir essayé» !

Je récupère Renata un peu avant le 7ème kms, puis … Carina autour du 8ème , pour filer vers la victoire !

 

A l’arrivée c’est … je ne sais pas comment décrire mes sentiments.

J’avoue … : une certaine fierté d’avoir gagné, mais surtout de la manière dont je me suis comportée durant la course, de n’avoir rien lâché.

 

Une victoire sur une course de référence en XTERRA c’était mon rêve caché sur cette saison.

Le niveau est élevé, mon entraînement n’est axé que depuis tout juste 1 an sur ce type d’effort et même si rien est acquis et que j’ai encore beaucoup à apprendre, j’ai su saisir ma chance sur cette course.

 

Le soutien de mes amis proches (ils se reconnaîtront …) et de ma famille, notamment mes parents et Willy m’aident à m’épanouir dans mon sport et dans ma vie en générale, et je les remercie d’avoir été là, même des les moments les plus difficiles.

 

Place à quelques jours de repos, avant le Grand Prix D1 de Paris puis reprise de l’entraînement en vue de la 2nd partie de la saison.

 

 

 

Article TriHebdo : "Marion Lorblanchet se révèle"


Autre news:
17/06/2014 : Avenir et à venir ...
05/06/2014 : REPRISE ...
31/12/2012 : PAPA (pour) NOEL
18/11/2012 : Lancement : Act 1 ...
29/10/2012 : XTERRA Maui 2012 - TOP 10
27/10/2012 : XTERRA Maui 2012 - Championnats du Monde
17/10/2012 : TRI ROC
02/10/2012 : Cyclo & Triathlon en guise de préparation ...
11/09/2012 : Tri Gérardmer & XTERRA Suisse = début de saison !?
30/05/2012 : XTERRA Italy : limiter ou amplifier les dégâts ???


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35