Bienvenue sur le site de marion Lorblanchet

31/12/2012

PAPA (pour) NOEL

posté à 17h39

Année 2012 terminée, cap sur 2013 …

Espérer simplement qu’une page se tourne, que le chapitre de galères et tristesses en tout genre se clôture en même temps.

 

Si dans de nombreux cas le dicton «on sème ce que l’on récolte», est bien réel, parfois le destin en décide autrement.

Je ne pense pas avoir semer une spirale de m…. à ce point ou alors je n’ai vraiment pas bien choisi ou utilisé mon terreau, engrais et arrosoir !

 

Pour certaines choses, probablement que oui … pour d’autres même les magasins les plus techniques en terme de jardinage n’ont pas les solutions.

 

Je souhaite à toutes les personnes qui me sont chères, présentes à mes côtés une BONNE ANNEE 2013 et surtout BONNE SANTE

 

(nb : ceci est aussi valable pour les personnes qui me sont moins chères)

 


18/11/2012

Lancement : Act 1 ...

posté à 11h19

 

Oooooh cela fait déjà 3 semaines que les championnats du monde de XTERRA se sont achevés, et ma saison 2012 avec !

3 semaines durant lesquelles j'ai pris le temps de ... Ne rien faire !

Euh non ca ce n'est pas vrai car je suis plutôt du genre "hyperactive" :-).

 

Pas faire de sport, oui cela a été le cas (juste quelques courses de vélib dans Paris et parties de FIFA sur PS3).

Le corps et l'esprit étaient à saturation et il était important de se ressourcer et faire les soins nécessaires pour réparer le(s) pied(s) et autres pépins physiques, afin de repartir opérationnelle pour la saison 2013. 

Pour le moment mon calendrier de stages et compétitions définitif n'est pas encore fixé, même si dans la globalité je sais ce sur quoi je vais me diriger.

Reste aussi à finaliser des partenariats avec de nouveaux sponsors ...

Mais cela fera l'objet d'un futur post une fois que les choses seront officielles et non plus officieuses :-)

 

Mais comment ai-je occuper mes 3 semaines de break qui sont passées si viiiiite ???

-  Du bon temps, de la glandouille, 1 semaine à Paris avec 3 jours pleins à Disney ... ça c'est pour le côté mode "farnienté et plaisir"

- Et pour le côté "professionnel et plaisir également" : l'avancée dans mon projet "Nutrition" avec "un" lancement officiel prévu en début d'année 2013 :-).

L'année 2012 m'a permis de finaliser mes formations, d'obtenir mes diplômes de spécialisation et de bâtir un projet solide.

Là aussi, je consacrerai un post à cela :-)

 

Si sportivement tout ne s'est pas déroulé comme souhaité, le fait d'avoir autre chose à côté m'a permis de nourrir mon ambition et de me réaliser.

3 pôles d'intérêt sont primordiaux pour moi : sportif, professionnel et affectif.

Trouver un équilibre entre chacun, ou pouvoir se reposer les uns sur les autres est pour moi la meilleure façon de m'épanouir, de relativiser les choses, garder les pieds sur terre et avoir une ouverture sociale.

 

 

 


29/10/2012

XTERRA Maui 2012 - TOP 10

posté à 18h01

 

Top 10 des Championnats du Monde … pas de quoi tirer la grise mine et bien au contraire !

 

Evidemment il y a toujours ceux qui disent ou écrivent «Bah elle avait fait 2ème l’an dernier».

(ce doit être le même style que ceux qui lorsque j’ai eu ma double fracture de fatigue devait connaître le frère du collègue au cousin d’un ami à un pote qui a eu ça ?)

 

Même si mon but est toujours d’évoluer, progresser … appartenir aux 10 meilleures mondiales de la discipline est déjà quelque chose d’exceptionnelle.

D’autant plus que ma saison n’a pas été optimale : 114 jours d’arrêt total à pied (de mai à fin août), reprise, retour des sensations et niveau sympa et … bing bang boom, une aponévrosite plantaire à l’autre pied qui m’a arrêté de nouveau 3 semaines (depuis le 3 octobre j’ai couru 10,2 kms au TriRoc, et 14’47’’ le jeudi avant la course ... wahooo avec ça, j'étais en cannes !).

En plus de faire mal durant la course de dimanche, ça faisait bizarre d’avoir des running aux pieds et de courir lol

 

La course en elle même : course d’un jour, fraîcheur, l’expérience associée à une forme d’insouciance (ou l’inverse), un peu de chance … ça peut le faire !

Oui, il faut croire en cette magie, mais rester également lucide …

Le haut niveau ne laisse trop de place à «de l’à peu près ».

Sans pour autant jeter les armes avant le combat, cultiver de la frustration, « chouiner » sur son sort et ne pas être acteur des choses, il ne faut pas non plus se mentir.

 

Durant l’hiver j’ai bossé dur (trop ?), augmentant sans cesse mon exigence et cherchant à toujours améiorer les choses … flooop.

Tout le « reste » la saison, j’ai tenté de me réparer du mieux, revenir à un certain niveau, rester professionnelle, ne pas me laisser abattre (même si oui, il y a eu des grands moments de doutes, de frustrations, de tristesses …), d'être compétitive (car c’est bien là que je prends le plus de plaisir) …

Mais sur la fin le corps n’a plus suivi, la psychologique était usé, l’autre pied n’a pas tenu, les nombreuses gamelles prises à l’entraînement (route, vtt) et dans le quotidien, témoignent également de cela car des chutes ne sont jamais que hasard et malchance.

Si une des solutions de facilité aurait été de bâcher la saison, de partir à l’autre bout du monde pour se couper de tout … moi je n’ai pas choisi la facilité et j’ai fait de mon possible avec les cartes que j'avais dans mon jeu cette fois ci  pour partir à l’autre bout du monde aux les Championnats du Monde ;-)

 

Sur cette dernière course de la saison … J’ai aimé ce que j’ai fait (même quand j’étais en galère à pied !).

Au delà de la place, c’est surtout l’état d’esprit sur lequel je me suis livrée au jeu, l'attitude battante et appliquée durant cette course.

Cela j’ai été le puiser au plus profond de moi, grâce également aux personnes qui sont présentes pour moi, sont restées fidèles au poste lorsque le navire coulait et qui me permettent d’avoir un équilibre affectif et social essentiel pour moi.

 

J’ai fait ce que je savais faire, avec les moyens du moment, tout en réussissant à me surprendre.

Alors je ne vais pas cultiver des regrets pendant des mois (même si oui j’en ai eu cette année), mais penser aux choses positives, significatives, vécues, dans ma vie, des enseignements riches et constructifs pour repartir de "bon pied" pour la suite ...

 


27/10/2012

XTERRA Maui 2012 - Championnats du Monde

posté à 03h46

Nous y voilà … The last one of the season !

Arrivée samedi dernier, bien installée, désormais je suis bien acclimatée, recalée niveau horaire.

La vie ici se passe très bien, la famille américaine, très accueillante me permet de m’imprégner totalement de « the american and hawaian spirit », tout en me permettant de gérer mes journées. Une expérience très enrichissante et sympathique.

 

 

Alors qu’il paraît qu’en France ça caille … Ici c ‘est version en débardeur, short et tongues, dans un paysage paradisiaque que j’écris cette news.

 

Beaucoup de choses à raconter ou rien à raconter ???

Parler de la course … quoi dire ?

C’est un championnat du monde, un titre de « Vice championne du monde » à défendre, une « womens start list » étoffée, un parcours à la fois technique et exigent aussi bien à vélo, qu’à pied, une course sous la chaleur, course d’un jour … Voilà on a à peu près fait le tour.

 

Faire le maximum, ne pas avoir de regrets, tout donner avec les moyens du moment … voilà ça aussi c’est dit et ce sera le cas dimanche, car une fois sur une ligne de départ, je ne sais pas faire autrement !

 

Pour revenir sur les « moyens du moment » …

Grrrrr encore embêtée (pour rester polie) par une blessure au pied (l’autre cette fois ci), une saison chaotique, une gamelle mercredi sur le parcours qui m’a value quelques beaux hématomes (« Allez les bleus » : avec la hanche, la cuisse, le coude tout bleus on va être toute une équipe dimanche !!!), il est vrai que je ne suis pas dans les meilleures dispositions. Mais peu importe, il suffit de relire le paragraphe ci dessus ;-).

Mais que cette année est riche en expériences et enseignements, et j’avoue, même si je prends chaque chose en son temps, avoir les yeux tout de même rivés vers 2013 désormais …

 

 

Photo : Shooting Photo et Interview Télé ce matin pour la société XTERRA

News et photos sur mon Facebook : lien ci dessous

 

 

FACEBOOK / Marion LORBLANCHET - Athlète


17/10/2012

TRI ROC

posté à 07h49

 

Wahoooo quel honneur d'avoir été choisie par la société ASO pour être ambassadrice du TriRoc !

 

Le triathlon version OffRoad qui a séduit cette société qui souhaite développer ce concept dans les années à venir ... Mais chuuuuuut je n'en dirai pas plus pour le moment, hormis que le triathlon nature est promis à un bel avenir :-)

 

Pour cette 1ère édition, il faut d'abord prendre conscence que c'est une chance et un prestige d'avoir une place sur LA grande manifestation qu'est le Roc d'Azur.

L'idéal pour faire connaître la discipline auprès du grand public, et des divers partenaires et exposants présents à cette grande fête du VTT et séduire.

Participer à l’élaboration du projet TriRoc, découvrir les coulisses d’une telle organisation, a été un vrai régal pour moi durant les mois précédents l'épreuve, mais également une fois sur place.

 

Nager dans la méditerranée, rouler dans le massifs des Maures avec ses «single track» et spots à couper le souffle, courir sur la base nature servant de support pour le salon du Roc ... Voici ce qui a été proposé aux athlètes présents.

Encore quelques réglages à peaufiner pour embellir encore plus la chose, mais dans l'ensemble le bilan est positif avec le parc plein au départ, et le sourire à l'arrivée pour quasiment tous les participants.

 

Concernant ma course, j'avoue avoir eu une «petite pression» du fait de

Vouloir bien faire les choses et tenir mon rang d'ambassadrice de cette 1ère édition, et c'est avec joie et fierté que j'inscris mon nom au palmarès du TriRoc.

 

Cette course s'inscrivait parfaitement dans mon calendrier dans la préparation des championnats du monde qui auront lieu le 28 octobre à Mauï.

D'ailleurs cela explique que quelques beaux noms du circuit Xterra soient venus s'étalonner au TriRoc.

 

C'est donc le cœur et la tête remplis de belles émotions, de bons souvenirs apporter par le Roc que je vais m'envoler samedi aux États Unis avec ambition de bien figurer pour la finale mondiale.

 

Et comme le Roc d’Azur c’est l’éééééévenement VTT de l‘année en France, il est donc difficile de résister à la tentation de ne pas remettre un dossard pour s’élancer sur d'autres courses proposées.

C’est ce que j’ai fait le lendemain de TriRoc, afin de faire une seconde sollicitation avec des points précis à travailler durant les 40 kms de course histoire de faire biper le Polar sur les zones d’intensité qui brûlent les jambes et piquent la gorge, et bosser encore techniquement au contact de pures vététiste ! Yeah so fun !!!

 

Le Roc, a été aussi pour moi l’occasion de faire le tour de mes partenaires présents sur le salon, discuter et finaliser avec certains nouveaux pour 2013 … ;-)

 

BREF, j’étais au Roc et je me suis régalée !

 

 

Photo : course VTT du lendemain, travail intensité en côte. Le strapp sur le coude droit n'est pas un effet de style, mais simplement pour protéger les points de suture faits aux urgences le lundi suite à une chute à l'entraînement.

Sinon c'est vrai : J'adoooooore le VTT !

 

 




» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35